Quel vitrage adopter à sa fenêtre ?

10 Jan

Quel vitrage adopter à sa fenêtre ?

Obtenir une bonne isolation thermique est possible grâce au chauffage et pourtant ce système reste inefficace si la maison elle-même n’est pas bien isolée. La perte de chaleur peut alors se sentir rapidement lorsque sa porte ou ses fenêtres disposent d’une mauvaise isolation, d’où la nécessité d’adopter un survitrage. Mais comment s’y prendre ? C’est l’objet de cet article.

Les critères de choix

Choisir un bon isolant n’est pas une affaire d’un jour et encore faut-il connaître les exigences de sa fenêtre et le type de menuiserie qu’on dispose. Au fait, le premier critère à prendre en compte reste donc les caractéristiques de sa menuiserie et plus précisément du matériau. Pour s’y retrouver, il est recommandé de s’en remettre à un vitrier paris. En effet, il existe des fenêtres dont la menuiserie ne peut supporter un survitrage et qui n’accepte uniquement qu’un seul et en conséquence, on n’obtient qu’une faible isolation thermique. A noter au passage que plus le vitrage de sa fenêtre est important, plus on obtient un grand niveau d’isolation tant thermique qu’acoustique mais pour être certain d’adopter l’idéal, il est judicieux de contacter un vitrier paris. En d’autres termes, il existe d’autres critères comme son budget et ses besoins en termes de confort thermique car oui, il faut avouer que ce détail rentre vraiment dans l’ordre des priorités. La question pratique et la manipulation sont également de rigueur afin d’éviter toute cassure dans le cas où il y aura trop de surcharge. En fin, il est aussi important de choisir des vitres de qualité et qui résistent à toutes les intempéries extérieures.

Le type de vitrage à adopter

Adopter le vitrage idéal pour sa fenêtre est moins évident et pour se faire, les conseils d’un vitrier paris sont vivement recommandés. Toutefois, avant de choisir le nombre de vitrage adapté, il est utile de connaître l’épaisseur recherché ainsi que la dimension de sa fenêtre. En d’autres termes, si l’on a les moyens, on recommande de changer sa menuiserie afin qu’elle accepte une charge de plus. Et pour ce faire, les services d’un vitrier paris restent une solution judicieuse. Quoi qu’il en soit, l’épaisseur reste le point de repère pour choisir le type de vitrage idéal. Par ailleurs, avant même de jeter son dévolu sur un modèle particulier, il est nécessaire de prendre connaissance des différentes variantes et dont les principaux sont le simple vitrage, le double vitrage et le triple vitrage mais il est quand même possible d’adopter un survitrage. Un simple vitrage est peu conseillé de nos jours car il s’agit d’un mauvais isolant en revanche, il assure une fonction esthétique et amène confort et caractère à son foyer. Le double vitrage quant à lui constitue une excellente solution et peut s’adapter à tout type de menuiserie. Il répond à tout type de besoins : esthétique, sécurité et résistance, isolation thermique et phonique et peut également créer l’intimité. En ce qui concerne le triple vitrage, c’est la garantie d’une meilleure isolation thermique mais il est quand même à déconseiller si la surface habitable est assez restreinte car le but étant d’obtenir un confort thermique optimal. De plus, un triple vitrage nécessite une menuiserie spécifique pour accueillir un surplus de vitre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *